197 rue Gallieni 92100 Boulogne-Billancourt
ATELIER25 ter rue Sainte Marguerite 93500 Pantin
NOUS CONTACTER
06 82 71 17 88

L’outillage de base du tapissier d’ameublement

Vous avez retrouvé un ancien fauteuil dans votre grenier et avez décidé de le rénover ? Pour cela vous aurez besoin auparavant de vous équiper du matériel de tapisserie. Voici un article qui vous guidera dans la création de votre kit de base de tapissier. Munissez-vous de vos outils et réalisez dès à présent vos plus belles rénovations de fauteuils.

Outillage tapissier

Les indispensables du tapissier

Dans un premier temps, il sera nécessaire de vous équiper d’un marteau ramponneau (marteau de tapissier). C’est le marteau dont le tapissier se sert pour enfoncer les semences et clous décoratifs d’un côté et désappointer les semences grâce à sa tête pied de biche.
Vous aurez également besoin d’un marteau garnisseur. Celui-ci possède également deux têtes, l’une normale et l’autre aimantée pour maintenir les semences. Il facilite donc grandement la pose des semences. Ajoutez à votre outillage un tire-sangle qui vous permettra de tendre vos sangles avec efficacité pour la garniture de vos sièges.

Les outils de garnissage et dégarnissage

Vous devrez idéalement vous procurer un pied de biche afin de faciliter la dépose des semences (d’appoint notamment) et des clous. Pensez également au tire-crin, cet outil sert à déplacer le crin dans la garniture, il permet donc de façonner l’assise de votre fauteuil. Enfin, vous pourrez éventuellement utiliser un ciseau à dégarnir pour extraire les semences fixées à votre siège. Utilisez-le avec un maillet (marteau en bois, caoutchouc ou plastique utilisé pour frapper sur les outils ayant un manche en bois). Pour la dépose d’agrafes, vous pourrez éventuellement utiliser un arrache-agrafes, qui grâce à son inclinaison vous permettra de gagner du temps.

Les essentiels pour la rénovation

Afin de réaliser votre rénovation de fauteuil, il faudra bien sur vous équiper de clous, d’aiguilles et d’épingles adaptées. Pour cela, vous aurez besoin d’houseaux, des épingles servant à maintenir vos tissus sur la garniture, mais également utiles pour prendre des repères. Pour réaliser le travail de piquage, vous devrez vous munir d’aiguilles bien spécifiques : les carrelets. Il en existe des droits, courbes et double pointe. Enfin il vous faudra bien sur des semences, de petits clous servant à fixer vos tissus sur les sièges, les sangles et à appointer pour tenir les tissus. Vous terminerez généralement la rénovation de votre siège par ajouter des clous décoratifs, dits de finition. Il en existe de toutes formes et couleurs mais les classiques restent les clous en alu brossé.